Version imprimable

Le point sur l'interdiction de la DMAA

Nous sommes oucieux de préserver votre santé et désireux de répondre le plus promptement possible à vos attentes et à vos questionnements. Vous avez utilisé et apprécié Jack3D entre autre et vous vous êtes retrouvé du jour au lendemain privé de votre produit favoris sans la moindre explication et à la place vous vous êtes retrouvé en face d’un énorme doute, à vous demander si vous n’avez pas utilisé un produit dangereux pour ma santé ? BODXL vous éclaire sur la polémique autour du DMAA.

Consultez ou posez vos questions à ce sujet...

Le stimulant qui fait polémique : le DMAA

Un grand nombre d’entre vous a eu l’occasion de tester Jack3d, OxyElite Pro élaborés par USP Labs ou d’autres stimulants commercialisés par Nutrex comme Hemo Rage, Lipo 6 Black et quelques autres. L’efficacité et les performances réalisées grâce à ces stimulants et brûleurs de graisse ont souvent été attribuées à une substance chimique bien particulière, le diméthylamylamine ou DMAA en abrégé.

Cependant, il ne faut pas non plus tout confondre. Les performances physiques et nerveuses – pour ne pas dire neuromusculaires – ne dépendent pas uniquement du DMAA, comme le démontre des dizaines d’autres boosters énergétiques commercialisés bien avant l’apparition de cette substance. Introduit sur le marché par USP Labs, la société américaine de compléments alimentaires a rapidement décrété que le DMAA était d’origine naturellement extraite du Géraium, ce qui autorisait la qualification de supplément nutritionnel pour Jack3d ou Oxy Elite Pro. Cependant, aucun contrôle en amont n’aura été effectué au moment de la mise sur le marché de Jack3d ou d’OxyElite Pro.

Quand tu danses avec le diable, c’est le diable qui mène la danse…

De fait, certains athlètes ou jeunes amuseurs des boîtes de nuit se sont livrés à des surdosages de cette substance, en subissant les effets secondaires généralement induits par le DMAA comme des maux de tête, des tremblements, une surexcitation nerveuse, une élévation de la pression sanguine et du rythme cardiaque parmi d’autres conséquences particulièrement néfastes sur la santé. Cela étant, la mort de deux soldats ayant consommé une surdose létale de produits contenant cette molécule a attiré l’attention des autorités de surveillances américaines, la bien connue FDA.

Des études scientifiques prouvent la qualité pharmaceutique du DMAA et mènent à son interdiction

Si cet organisme de santé publique n’a pas considéré les entreprises utilisant le DMAA comme mensongères, des analyses réalisées par des experts indépendants ont cependant confirmé l’absence totale de DMAA dans le Géranium alors que les chercheurs mandatés par ces sociétés en aurait trouvé. Le doute quant à l’intégrité des recherches soutenues par les marques en question peut donc subsister. Toujours est-il que le diméthylamylamine était déjà connu depuis la première moitié du 20ème siècle et prescrit en tant que médicament mais ses effets secondaires étaient déjà bien connus depuis cette époque.

Une qualification médicamenteuse précise pour le diméthylamylamine

Comme le DMAA est bien une substance pharmaceutique et non pas une molécule extrait d’un végétal quelconque, son utilisation à d’autres fins que thérapeutique est donc interdite. C’est précisément ce que fit la FDA en décembre 2011, année qui signa l’arrêt définitif de l’association du DMAA aux compléments alimentaires. Actuellement, d’autres procédures sont également en cours dans l’Union Européenne et en Australie pour bannir définitivement cette substance. La sécurité d’utilisation du DMAA est donc totalement démentie, ne serait-ce que par la mort de deux personnes. Les études effectuées a posterio ont d’ailleurs sérieusement incriminé cette substance, sinon à lui incriminer les causes de ces deux décès. D’autre part, sa qualité avérée de substance médicamenteuse interdit légalement son association aux compléments alimentaires.

Conclusion

Cette interdiction – qui forcera d’ailleurs USP Labs à créer une nouvelle version de Jack3d – ne doit pas non plus vous induire en erreur. Si le DMAA est considéré comme plus dangereux que l’éphédrine dans la nomenclature américaine de sécurité alimentaire1, son interdiction est parfaitement justifiée. Le bon sens, la législation et les dangers sanitaires liés à cette substance nous interdisent de vous vendre le moindre complément alimentaire contenant cette molécule. Heureusement, les athlètes se rendront compte rapidement que cette molécule peut être évitée et que d’autres stimulants énergétiques s’avèrent parfaitement efficaces et dénués d’effets secondaires pour leur santé.



1 The Dispensatory of the United States of America 1950 Edition

Articles connexes...
Livraison en 48h/72h
60
Tous les programmes de fid´lité BODXL.FR
Méthodes de paiement
 La boutique à Paris

La boutique BODXL de Paris

BODXL est LE spécialiste à Paris et sur internet de la nutrition sportive, des protéines pas chères, whey, gainers, et des régimes de prise de masse, volume musculaire, force endurance, récupération, minceur pour la musculation, le bodybuilding, le fitness et tous les sports.

La boutique

Nutrition | Vêtements | Accessoires | Questions Réponses
Conditions Générales de Vente | Prix | Livraison | Paiement | Confidentialité
Desabonnement | Plan du site | Tags | Boutiques | Contact